Mont Archas (2526m) le 24 Juillet 2010
Du Refuge des Adus, jusqu'au sommet du Mont Archas.

Ensuite la pente devient nettement plus accentuée. Nous traversons une forêt clairsemée de mélèzes sur le versant nord-est du Mont Archas. La vue est dégagée vers les Naucettes et la longue crête de Rogué parcourues en juin 2007, ainsi que sur le Giegn. Le chemin devient plat et la balise 393 (2250 m) est en vue.

Une épingle à droite et on débouche sur la crête du Serre Long vers 10h. On va à gauche, sur le sentier menant au Collet d’Estrisson. Quelques dizaines de mètres sur la crête en direction du Caïre Nicolau (2253 m). Des Vautours nous survolent et s'éloignent rapidement. Belle vue vers le Brocan, le Guilié et la Tête de la Ruine sur la gauche et le Gélas au-dessus de la pointe. Nous faisons demi-tour et revenons jusqu’à la balise 393.

La vue est plongeante dans la Vésubie vers St Martin et Venanson. On quitte les sentiers balisés pour attaquer plein ouest la montée en crête herbeuse et caillouteuse. Il n’y a plus aucun arbre maintenant. Surprise, des balises jaunes sont peintes sur des rochers. La pente est soutenue et rend la montée difficile !!! Seb est toujours devant. J’ai du mal à avancer, manque de condition physique ?

On monte en suivant des sentes plus ou moins marquées. La chaîne de l’Argentera à la Tête de la Ruine se découpe à l’horizon au nord-ouest, derrière les Naucettes. Dans le fond du vallon, le sentier du Cavalet, sous les barres de la lèche est bien visible. La sente contourne un amas de roches et peu après un gros cairn, se détachant dans le ciel bleu, est en vue. La pente est raide et il fait chaud !

Hélas ce n’est pas encore le sommet. Nous continuons à monter en direction d’un petit collet. La pente est barrée de multiples drailles. La dernière partie d'ascension est caillouteuse. Nous arrivons sur la croupe, la vue est imprenable sur la Cime et le Col de la Valette et bien sur le Caïre Archas, but du jour, la Cime de Belletz et le Pépoiri, de l’est au sud-est. Au nord les sommets autour du Giegn.

Nous sommes au sommet (2526m), coiffé d’un gros cairn, sur lequel sont assis des randonneurs. C’est une montagne à moutons bien qu’il n’y en ait pas aujourd’hui. La vue est panoramique sur tout le Mercantour avec l’Argentera et le Gélas qui dominent les sommets visibles. Il est 10h50, Seb croit avoir atteint le but de la rando !