Tour du Mont Mangiarde le 16 Novembre 2008
Du Rocher des Baus, balise 21, jusqu'à la Tour/Tinée, balise 5.

Je vais tout droit, coupe, en descendant, la pente accentuée du versant ouest. Des pins sont tombés en travers du chemin, il faut passer dessous. Le sentier vire brusquement à gauche, je vais tout droit, toujours plein sud, sur le Rocher des Baus où le Brec d’Utelle s’offre à la vue.

Je reviens en arrière et retrouve le sentier qui plonge sur la droite. La zone est encombrée d’arbres à terre, le sentier est marqué d’un cairn. La descente, orientée sud-est, est abrupte dans une faille de la roche. Les courts lacets s’enchainent. Enfin après 10mn le sentier vire à droite et file à plat direction sud-ouest.

Le Bec domine sur la gauche le sentier qui longe une grande barre rocheuse, entre soleil et ombre. Le village de la Tout/Tinée est maintenant visible en contrebas. Il est 16h10 et il reste encore pas mal de distance à parcourir avec un bon dénivelé.

Peu après la pente s’accentue, le chemin passe d’un versant à l’autre. Après quelques courts lacets, en forêt retrouvée, j’arrive à la balise 22 (1045 m), vers 16h15. Une sente, non identifiée sur la balise descend au nord vers la Balma Gros semble t’il.

Une petite pause et je vais tout droit, vers le Col de l’Abeille. Le sentier vire légèrement à gauche et descend en crête au milieu des pins. Il rejoint la route des Granges de la Brasque. La balise 18 a disparu. Une vingtaine de mètres sur la route puis le sentier coupe le premier lacet et se dirige vers la route en contrebas.

A la jonction avec la route la balise 19 (922 m) marque le Col de l’Abeille. Il est 16h40. Je vais sur la route et « oublie » le sentier. Passé le premier virage à gauche, je prends le sentier qui part sur la droite, au-dessus de la Vilette .Il descend à flanc et traverse la route. La descente est pénible sur un chemin caillouteux pentu. Il traverse encore une fois la route.

A nouveau, descente à flanc vers la route que l’on emprunte pour la quitter très vite, par la droite, dans le premier virage à gauche. Le sentier est toujours caillouteux et pénible. Je rejoins encore la route que j’emprunte jusqu’à la sortie du virage suivant.

Le village apparaît dans toute sa longueur. Le sentier chemine entre les chênes et les pins à travers une pente adoucie. Il rejoint à nouveau la route à la balise 14. Il est 17h15. A gauche, direction Col de Gratteloup. Toute cette descente depuis le Col de l’Abeille est fastidieuse.

Je vais à droite sur la route puis sur un sentier bétonné qui longe un muret et des maisons et me mène jusqu’à la balise 5. Il est 17h20. Je prends le temps d’observer le Mont Mangiarde dont il faudra que je le gravisse un jour prochain et le Bonnet.