Tour du Mont Mangiarde le 16 Novembre 2008
De la balise 25 jusqu' la Baisse de l'Arène, balise 27, via le sommet de Figgiette.

Je vais tout droit et arrive en crête face à Mangiarde. J’aperçois le sommet enneigé du Mounier qui pointe au-dessus de la crête au nord-ouest. Plus près le village médiéval de Bairols surmonté de la Pointe des 4 Cantons. Je n’ai jusqu’à présent pas entendu d’aboiement des chiens de la battue.

Plein ouest la pointe pyramidale et pelée du Mont Falourde. Je passe maintenant sur le versant ouest de la crête et arrive rapidement au Col de Toni (1091m), au pied de la Pointe de Figgiette. Dernier regard sur la crête de Falourde aux Cantons.

Je traverse le col, change à nouveau de versant. Le sentier continu à plat dans la forêt avant d’atteindre une zone ravinée, sur le flanc est de Figgiette, où il s’élève un peu plus. Je retrouve assez vite la forêt. Le chemin ondule en suivant le contour du flanc.

En face je vois le trait du sentier, où je vais passer, couper la crête de Castel-Maurin. Je poursuis, traverse une nouvelle zone ravinée. Le chemin s’élargit juste avant d’atteindrela balise 26 (1178 m). Je débouche à la Baisse de l’Arène, il est 12h40.

Large espace dénudé avec une citerne d’eau. Les sentiers venant des balises 51 et 52 sont devenus des pistes dont une vient de Clans. Un 4x4 arrive et un chasseur à la recherche de ses chiens me demande si je les ai vus. Négatif. Je décide d’aller jusqu’au sommet de la Pointe de Figgiette. J’emprunte un sentier, sud-ouest, qui longe une piste. Il s’élève rapidement et ce n’est plus qu’une sente, encombrée, que j’ai du mal à suivre.

Je m’obstine et finit par arriver à la borne (1214 m) marquant le sommet envahi de pins et de buissons où la vue est quasi nulle, vers12h50. Je ne m’attarde donc pas et reviens sur mes pas. En descendant, un regard vers Mangiarde où j’ai l’intention d’aller également. De retour à 13h à la Baisse, le Mounier est bien enneigé. Un couple de mésanges vient se poser à proximité puis s’éloigne rapidement.

Vue vers Ilonse. Je traverse « l’esplanade » de la baisse jusqu’à la Balise 27 (1178m). Une vague sente monte dans les marnes vers la forêt. Je m’y engage, plein nord. Je trouve une sente marquée un peu plus haut. Je monte en forêt sombre sur un tracé qui n’a pas été utilisé depuis belle lurette. J’arrive à des ruines d’abri.

Ensuite plus de trace, la végétation est dense, je ne peux plus progresser. Le temps passe, il est déjà 13h30, j’abandonne l’idée d’aller au sommet de Mangiarde, en tout cas par ici, et rebrousse chemin. En 10mn je sors de la forêt et retrouve la baisse.