Crête de la Blanche le 11 Août 2008
Du Col de la Colombière, balise 47, jusqu'à la Crête de la Blanche.

Nous abandonnons le GR5 et poursuivons sur le GR56. Le sentier monte doucement en écharpe à travers la pente. Sur notre gauche le regard plonge vers le Col d’Anelle. Nous traversons une première crête, la pente s’accentue à travers éboulis et herbe rase. Jolie vue sue le col et le sentier menant au Mont Vinaigre, coiffé d’un fortin.

Nous traversons une nouvelle crête puis le Vallon de la Combe. Il faut bien regarder où l’on pose ses pieds sur ce terrain caillouteux et extrêmement pentu. Une longue traversée nous mène sur la Crête de Caprasse. Tout de suite après virage à droite toute, plein nord, sur la crête, puis on vire sur la gauche vers la Crête de la Blanche.

Belle vue vers le Vallon de Gialorgues et le panorama du Sommet de Gialorgues à Sanguinerette. Surprise avec une superbe Joubarbe d’Allioni, espèce endémique et protégée. Les vallons de Tortisse et de Vens sont nettement visibles au nord-est.

Quelques enjambées, la pente faiblit et nous arrivons sur la Crête de la Blanche à gauche de la Pointe Giassin vers 10h25. Petite pause qui permet au groupe de se reconstituer, chacun étant monté à son rythme. Nous suivons le GR et traversons la crête.

Vue sur la Mare de Lauzarouotte et la montée du Vallon de l’Issias d’un côté et le Vallon de Gialorgues de l’autre. Je quitte le sentier et monte un peu pour avoir une vue de la crête que nous allons parcourir. Derrière la Pointe Giassin, facilement accessible d’ici.

Superbe vue sur le Salso Moreno, la pointe de l’Enchastraye et le Col Pouriac et gros plan sur la route de la Bonette entre Bousiéyas et le Camp des Fourches. Un pin essaie de survivre sur la crête. On peut maintenant voir l’autre versant du Mont Vinaigre.