Crête de la Blanche le 11 Août 2008
De Bousiéyas, balise 43, jusqu'au Col de la Colombière, balise 47. Le ciel est au bleu.

Départ vers 7h50 de Bousiéyas, balise 43. Nous empruntons la piste GR5-GR56, qui descend vers la Tinée. Nous le traversons sur une passerelle puis montons sur la piste qui vire à gauche et traverse Champinasse. Un peu plus haut elle coupe le riou de Combe Male. Le secteur est fortement raviné.

La montée est régulière, maintenant à travers prairie et mélèzes, orientée sud. La piste longe le torrent du Rio puis le traverse dans une épingle et se dirige plein est. La pente s’accentue et nous passons à l’ombre. Au nord se détachent le Mont des Fourches, plus loin le Bonnet Carré et la Crête de la Tour. Le Camp des Fourches est baigné de soleil.

Nous progressons à travers la forêt de la Fournairée et dans une ligne droite nous quittons la piste par la droite et nous engageons sur un sentier en lacets qui vient couper la piste deux fois et débouche sur la balise 44ª. Il est 8h50 et nous sommes devant un paysage d’alpages. Derrière nous le Salso Moreno et le Col de Pouriac, devant le Col de la colombière.

Le sentier longe la Mare de Lauzarouotte (2123m). Un peu plus loin on voit sur notre gauche la Cabane de l’Issias. Le sentier effectue une large boucle par la droite, monte en prairie et traverse le vallon de l’issias en restant en aval de la piste. La pente se fait plus raide à l’approche du col. Quelques lacets vont nous y conduire. La Pointe de Giassin domine le col.

Nous voici à la balise 47 au Col de la Colombière (2307m). Il est 9h20. Nous y faisons une pause bientôt rejoints par deux randonneuses qui vont vers St Dalmas. J’en profite pour faire quelques photos de Dauphinelles Douteuses (espèce protégée) et d’Œillet de Dieu.

A l’est les sommets du Bec de Marseille et de Pierre-Chatel coupent l’horizon. Au nord la piste nous renvoi vers les Roubines Nègres et le Pas de la Cavale. Après une demi-heure, il est justement temps de partir. La pente accentuée de Giassin nous attend.