Cime de l'Agnel (2927 m) le 07 Août 2010
De la Vacherie du Boréon, balise 420, jusque dans la montée vers le Vallon de Valette Escure. Il fait beau et chaud.

Départ du parking supérieur du Boréon, balise 420 (1670m) vers 7h30. Nous empruntons la large piste puis le  sentier. Le sentier à été nouvellement restauré dans la montée raide pour dépasser la cascade. Nous passons le  Chalet Vidron puis atteignons le Pont de Peïrastrèche vers 8h00.

A la balise 423, juste  après le pont, nous allons sur la droite. Nous atteignons la balise 424 vers 8h15. La direction des Lacs Bessons n’a toujours pas été remise sur la  balise. Nous poursuivons le montée jusqu’au Gias de Peïrastrèche, balise 425, où nous arrivons vers 8h20. Nous allons à gauche en direction du Refuge de Cougourde.

Quelques Epilobes arborent leur belle floraison, alors que la Cougourde apparaît et s’impose dans le paysage. La montée est courte mais forte entre les bosquets de mélèzes, sur le sentier restauré, jusqu’au niveau de la balise 426. Nous arrivons à proximité du refuge  (2090m) vers 9h. Nous laissons la passerelle et la balise sur la droite et allons à gauche vers le refuge qui a été entièrement construit en 2002.

Nous le longeons et le dépassons pour effectuer la pause café sur un rocher à proximité. Après 20mn, nous suivons le sentier en direction du Gias des Sagnes. D’abord à plat il descend ensuite légèrement dans le Gias, sorte de mini cirque sur la droite duquel coule une belle cascade. Trois randonneurs nous précèdent. Nous dépassons la cascade en direction du fond du cirque.

Le sentier vire sur la droite et nous grimpons un large couloir herbeux pour franchir un premier ressaut. La montée est raide. Puis la pente diminue et nous virons sur la droite. Très vite une épingle sur la gauche nous amène vers un édicule en pierres sèches. Ensuite le sentier se faufile entre les blocs jusqu’à atteindre le bord sud du lac des Sagnes (2198m). Nous y sommes vers 9h45.

Nous passons à droite du lac d’abord dans l’herbe puis sur les blocs. Les randonneurs nous précédant suivent des cairns qui montent vers la Cougourde, Jean leur emboite le pas. Je le stoppe et nous longeons le lac à travers de gros blocs. Peu après Jean, à nouveau devant, monte sur la droite en suivant des cairns. Je ne réagis pas. Après un bout de montée, je stoppe tout. On est à nouveau en train de se diriger vers la Cougourde, il fallait rester dans le vallon !

Il faut soit redescendre soit couper le versant vers la Valette Escure. On choisit de couper. Nous quittons le sentier, descendons un couloir puis nous dirigeons, hors sentier, en essayant de descendre le moins possible, direction nord. On progresse comme on peut à travers éboulis et pentes herbeuses jusqu’à retrouver un sentier cairné dans le Vallon de la Valette Escure. On est maintenant sur le bon chemin, il est 10h45.